Astuce du plongeur : Regarder les Gorgones

Trouver des organismes particuliers

Les gorgones sont toujours un régal au regard des plongeurs, qu’elles soient pourpre, blanche, orange ou jaune. On va souvent les observer de loin, leur beauté suffisant à elles-mêmes.

Pourtant de nombreux organismes y vivent et cela vaut la peine de s’approcher et de détailler les branches. Ces organismes ont souvent adopté une couleur qui ressemble à leur support et ils sont difficilement repérables.

C’est le cas de la simnie blanche, un petit gastéropode très joli mais assez rare. (Voici un lien, je ne dispose pas de photo personnelle : https://doris.ffessm.fr/Especes/Simnia-spelta-Simnie-blanche-310/(rOffset)/0).

C’est aussi le cas de la tritonie des gorgones, un petit nudibranche présentant des bouquets sur son dos. On peut aussi voir sur la même branche sa ponte assez particulière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On pourra aussi trouver une avicule hirondelle, un bivalve au joli nom mais qui sait bien se camoufler en se couvrant d’épibiontes. (Un lien encore ici : https://doris.ffessm.fr/Especes/Pteria-hirundo-Avicule-hirondelle-846/(rOffset)/0).

 Petit jeu : Sur une des gorgones, il y a une simnie !

Une réponse sur “Astuce du plongeur : Regarder les Gorgones”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.